Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 09:09

 

"L'Aventure ne s'arrête jamais"

 

 

 

BAJ-ET-FNAC-020.jpgNous pensions que l'aventure du Prix Goncourt des Lycéens était achevée ou presque.

Nous avions tort !

Grâce à notre partenariat avec Agnès Béguier, chargée de Communication à la FNAC, nous avons eu l'incroyable opportunité de recevoir Carole Martinez au lycée !

Prix-Goncourt-300x200px_200103.39.jpg

 

Carole Martinez a passé un après-midi avec notre classe de 2nde CAP Vente. Nous avions convié une autre classe à cette rencontre, la classe de 2nde BAC PRO Secrétariat qui avait lu et étudié le roman "Du Domaine des Murmures" et qui avait hâte de poser des questions à Carole Martinez.

 

 

CAROLE-ET-ELEVES-2-copie-1.JPG

 

Carole Martinez nous a fait l'honneur de nous raconter (une nouvelle fois pour nous qui l'avions rencontré à Nantes puis à Rennes mais une toute première fois pour l'autre classe) sa façon de travailler toujours à la frontière entre un imaginaire très riche, une qualité émotionnelle très grande et un art de la narration fabuleux.

 

 

 

100_0969.JPG

 

 

 

 

Elle a su nous captiver durant les 2 heures de cette rencontre !

 

 

 

 

 

 

 

Nous voulions nous aussi la remercier pour tout cet extraordinaire partage qu'elle nous avait offert à la fois en tant qu'auteure par le biais de son roman, mais aussi en tant que personne en acceptant de venir en visite dans notre lycée.

Nous lui avons écrit une lettre puisqu'elle nous en avait écrit une si touchante....

 

Nous lui avons lu et nous avons terminé par une remise de cadeaux, des cadeaux que nous avions longuement réfléchis !

Voici la lettre ci dessous :

 

Chère Carole,

 

Pardon si on vous appelle Carole mais on s'est rencontré plein de fois, à Nantes, à Rennes et dans votre livre surtout. Du coup, c'est un peu comme si on se connaissait.

Aujourd'hui vous venez nous voir et ça, ça nous touche beaucoup. On se doute bien que vous avez plein de choses à faire surtout depuis que vous avez reçu le prix Goncourt des Lycéens , alors, ça nous fait vraiment plaisir !

Nous aussi, par le Goncourt des Lycéens, on a vécu une histoire, une aventure. Au début, quand les profs nous ont dit qu'on était retenu pour faire ça, on n'était pas tous d'accord.

Beaucoup se demandaient dans quelle galère on nous avait fourrés, parce que la lecture, c'était pas trop notre truc. Enfin, si, on lit des magazines. Les romans pas trop. Meme des fois, jamais !

Et puis, peu à peu, on s'y est mis.

Au début, pour beaucoup, on se sentait obligé et puis après, il s'est passé un truc, comme un jeu, un challenge, avec du plaisir.

On était content et étonné de découvrir des histoires qui nous touchaient, d'imaginer plein de choses, de vivre avec des personnages inventés, de partager des émotions... Et pusi aussi de donner notre avis, de dire ce qu'on pensait même si on disait qu'on n'aimait pas. Il fallait dire pourquoi mais on avait le droit.

 

La première fois qu'on vous a rencontré, c'était à Nantes au mois d'octobre. On se souvient bien de votre intervention parce que vous étiez super enthousiaste. Pour dire la vérité, il y en a qui se sont dit que vous étiez vraiment bizarre de faire une telle fixation sur les châteaux. Une vraie obsession !

On a compris après que c'était votre façon de travailler pour créer un univers à vos romans. Ce qui nous avait beaucoup choqué, c'est d'apprendre que ces Emmurées avaient vraiment existé.

 

Quand on a voté dans la classe pour les 3 romans qu'on préférait, "Du Domaine des Murmures" est arrivé deuxième. C'est pourdire qu'on est beaucoup à l'avoir aimé!

Le premier, c'était "Tout, tout de suite" de Morgan Sportès. On pourrait se dire que la classe était divisée en deux tellement ces deux romans sont différents mais en fait, on en a beaucoup discuté  et les deux histoires parlent de barbarie. Barbarie d'aujourd'hui et barbarie d'hier. C'est toujours uen histoire de barbarie. Esclarmonde a subi la barbarie de son père, la barbarie de la loi des hommes. C'est la barbarie d'un monde où les femmes sont traitées comme des marchandises. Et aujourd'hui, c'est encore pareil dans certains pays. Esclarmonde a pris le seul moyen possible pour échapper à ça : emmurer sa vie !

Dans la classe, il y en a qui ont aimé cette histoire à cause du Merveilleux, montrant une vision du Moyen-âge bien différente de celle des cours d'histoire.

Enfin, on a aussi aimé votre roman parce qu'il était facile et agréable à lire. Pas trop de mots compliqués et ça, ça nous convient !

 

A Rennes, début décembre, nous vous avons beaucoup applaudi. Nous aussi, on était debout parce qu'on était heureux pour vous et aussi pour nous quelque part.

On est un peu pour quelque chose dans ce prix qui vous va bien.

C'est aussi pour cette raison que votre lettre de remerciement que nous avons lue en classe nous a fait très plaisir. On y a aussi compris que votre prochaine obsession , après les châteaux, ça serait l'eau. Il nous tarde de lire ça !

 

Cette aventure du Goncourt nous a laissé plein d'images dans la tête.

Comme on peut pas vous donner ces images-là, on vous offre un DVD sur lequel on a gravé les vidéos de notre hsitoire.

Et puis, on a voulu vous offrir autre chose.

Un morceau de nous dans la vie d'Esclarmonde.

C'est votre roman. Mais pas comme il est quand on l'achète. On vous l'offre comme il est devenu après tous ces voyages dans nos sacs, corné par nos doigts, aéré et élargi à force de l'ouvrir, un peu sali aussi...

Quand on le regarde comme ça, ça veut dire qu'on sait qu'il a été lu, que son histoire, votre hsitoire, est devenue la nôtre.

Alors, on vous a dédicacé votre roman !

 

Mais c'est pas fini.

Maintenant, une autre classe a lu et étudié "Du Domaine des Murmures".

C'est comme encore un bout de vie pour Esclarmonde. Ils vont vous poser des questions...

L'Aventure ne s'arrête jamais !

 

CADEAU.JPGLa classe de 2nde CAP Vente

LP LES CHARTRONS - Bordeaux

Janvier 2012

 

 

 

 

 

 

Cet échange généra beaucoup d'émotions de part et d'autre !

 

 

Carole Martinez a dédicacé son roman DEDICACES-1.JPG

 

 

DEDICACES-2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-François Meekel, parrain de notre classe et journaliste à France3 était là aussi.

Et encore une fois, grâce à lui, une trace de ce merveilleux moment est visible en suivant ce lien :

 

 

Reportage France3 Aquitaine

 

(le chargement est parfois un peu long... patience ! :-)

 

 

Merci à tous ceux qui ont permis à cette aventure exceptionnelle de se concrétiser !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LP Les Chartrons
  • Le blog de LP Les Chartrons
  • : JOURNAL DE BORD : Les aventures culturelles du Lycée Professionnel LES CHARTRONS
  • Contact

Profil

  • LP Les Chartrons
  • Le Lycée Professionnel LES CHARTRONS  est situé en plein coeur de Bordeaux-Nord. 
  Une petite structure très vivante et bouillonnante d'activités et de projets...
  • Le Lycée Professionnel LES CHARTRONS est situé en plein coeur de Bordeaux-Nord. Une petite structure très vivante et bouillonnante d'activités et de projets...

Rechercher